7. févr., 2019

LE MINISTRE DU BUDGET A UNE IDEE GENIALE!


Le ministre du Budget Sait Qui Tondre: Vous !

 
Chers amis,


Dans mon article intitulé du 17 Décembre dernier, j'écrivais " Faute de pouvoir réduire les dépenses sociales par peur des banlieues; et les 80% de la population représentés par les GJ exigeant de payer moins d'impôt; ce sont les autres, en particuliers VOUS chers amis qui verront leur imposition augmenter. En matière fiscale les principes sont triviaux!"

C'est l'idée de fond que je reprends dans l'article de Mardi 5 Février (écrit la semaine dernière), terminé par un prémonitoire "Bienvenu en Macronie, préparez vos chéquiers".

Cela n'a pas traîné!

M Darmanin, ministre du budget, vient d'émettre une idée géniale pour dégager de la ressource fiscale supplémentaire: abaisser le plafond des niches fiscales! 

ça c'est une sacrée bonne idée et originale en plus! hahahahaha! Nove sed non nova devrait être la devise de ce gouvernement et du Président. 

Les niches fiscales pour rappel, sont tous les dispositifs qui aboutissent à réduire l'impôt sur le revenu. En particulier les avantages attachés à divers investissements dans l'immobilier (Pinel, Malraux, Denormandy), l'emploi à domicile, les diverses formes d'investissement au capital de PME... pour ne parler que des plus connues.

Il ne vous échappe pas que les ménages concernés par ces dispositifs se situent plutôt dans le haut de la classe moyenne et au delà. 


Parmi ceux ci, il est assez drôle de noter qu'on trouve ceux qui étaient assujettis à l'ISF avant qu'Emmauel Macron ne le supprime (pas tout à fait puisqu'il reste l'IFI). Drôle pour la contradiction, mais moins pour les ménages concernés!

En résumé, d'une main le gouvernement diminue l'imposition des revenus mobiliers (PFU à 30%), et l'ISF (devenu IFI), de l'autre il va augmenter l'impôt sur le revenu en s'attaquant au plafond des niches fiscales. 

Ne cherchez pas la cohérence, il n'y en a pas! On renoue avec la ligne fiscale du un pas en avant un pas en arrière en vigueur depuis des lustres.

Bien sûr on nous dira que l'idée de M Darmanin n'est pas une décision, qu'elle peut être modifiée, amendée, ajustée, blablabla.

Même si elle n'était pas suivi d'effet, une autre mesure revenant au même sera adoptée.

Le gouvernement n'a pas le choix.

Faute comme ses prédécesseurs, de réduire les dépenses, il est voué aux mêmes errances en matière d'impôts, cédant tour à tour aux exigences contradictoires des lobbies, ou de la rue.  
 
Tel ses prédécesseurs, E Macron s'est présenté comme porteur des clefs capables de dépasser les contradictions qui enserrent nos finances publiques et notre économie.

Les Français savent maintenant que pas plus que les autres il n'a de solutions nouvelles, ce qui signifie en l'espèce qu'il n'a aucune solution. 

Demain tous Gilets Jaunes?

Les informations de cet article sont importantes pour beaucoup de ménages. Pensez à transférer ce courriel ou l'article du blog à vos réseaux personnels ou sociaux, vous participerez ainsi la diffusion de cette information  stratégique.

Chers amis, le monde nouveau est là, sachons en relever les défis et en saisir les opportunités!            

Pierre Maumont
contact@defiscalisation-directe.fr
06 35 32 42 07
www.leblogisf.fr

Autrement vous pouvez aussi lire mes 2 ouvrages
 

 Sortir de l'ISF 15 solutions
ou suivre ma formation gratuite sur l'Investissement en Nue Propriété

Enregistrez ici votre email pour être informé des nouveaux éditos

 
Pour déposer vos commentaires, cliquer sur le titre souligné en haut de page à gauche