1. déc., 2018

PRENDRE EN MARCHE LE TRAIN MALRAUX

3EME volet des solutions encore possibles pour optimiser sa fiscalité 2018 - 2019
L'investissement Loi MALRAUX


 
 
Chers amis,

Il est encore possible de réaliser un investissement en loi Malraux, à 4 semaines de la fin de cette année 2018.

Rappel synthétique des principales conditions et avantages de la loi Malraux

C'est un dispositif fiscal d'incitation à l'investissement dans l'immobilier ancien qui sera totalement rénové, il pose le pacte suivant entre les ménages et le fisc:

Tout particulier qui achète un logement ancien dans un "Site patrimonial remarquable" avec un "plan de sauvegarde et de mise en valeur"(PSMV) approuvé, en vue de le (faire) restaurer totalement et s'engage à le louer vide pour une durée minimale de 9 ans, bénéficie d'une réduction d'impôt sur le revenu d'un total de 30% du montant des travaux de rénovation.

La réduction peut aller jusqu'à un total de 120 000 € répartis sur une durée de 1 à 4 ans, sans limite annuelle 

Exemple: Une utilisation selon les besoins fiscaux des investisseurs: 400 000 € de travaux peuvent générer:
- 120 000 € de réduction d'Impôt sur le revenu sur une seule année
- Toute autre répartition sur 1 à 4 années. 


4 semaines pour boucler un investissement Malraux en 2018 c'est possible? Oui si:

Première condition accéder à des programmes qui soient "actable" chez le notaire en 2018, j'en connais

Deuxième condition être en mesure de financer l'opération à temps pour signer les actes cette année.
Cela ne pose pas de difficulté pour l'investisseur qui paiera "comptant" c'est à dire sans emprunter.

Pour les projets dont la cohérence nécessite de recourir à l'emprunt, être financé en 4 semaines implique de:

- faire un emprunt qui n'approche pas trop le taux d'endettement du maximum accepté par la banque (en général 30%, mais en pratique ça dépend des dossiers,  les 30% peuvent être dépassés si vous percevez des loyers).
- Accepter l'assurance de prêt que propose la banque (il sera toujours temps dans les mois suivants de la dénoncer pour la remplacer par une plus avantageuse, comme le prévoit l'amendement Bourquin) 
- s'adresser à "la bonne banque" (habituée à sortir des offres de prêts en 1 mois,il y en a)
- ne pas s'égarer en "pinaillant' sur le taux du prêt, en effet avec les taux ultra bas actuels, la variable stratégique n'est plus le taux du prêt mais le prix de l'assurance décès invalidité qui le couvre.       

C'est serré? Oui mais faisable!


C'est fou comme on peut avancer vite quand on est décidé! Les faux problèmes s'évanouissent et obstacles tombent. 

Vous n'aurez vraiment pas le temps? je vous dirai dans mon prochain article quelles alternatives sont à votre portée en cette fin d'année.

Les informations de cet article sont importantes pour beaucoup de ménages. Pensez à transférer ce courriel ou l'article du blog à vos réseaux personnels ou sociaux, vous participerez ainsi la diffusion de cette information patrimoniale stratégique.


Chers amis, le monde nouveau est là, sachons en relever les défis et en saisir les opportunités!            

Pierre Maumont
contact@defiscalisation-directe.fr

www.leblogisf.fr


 
Pour déposer vos commentaires, cliquer sur le titre souligné en haut de page à gauche
 
Autrement vous pouvez aussi lire mes 2 ouvrages
 

-  Sortir de l'ISF 15 solutions

ou suivre ma formation gratuite sur l'Investissement en Nue Propriété