4. nov., 2018

2018 ANNEE BLANCHE LES PIEGES !

2018 année blanche ou 2019 année noire 

 
Chers amis,

A 7 semaines de la fin de l'année 2018 il est urgent de s'assurer des conditions dans lesquelles nous serons imposés en 2018 et 2019.

Pourquoi aussi 2019? Parce que, les ménages qui malgré la blancheur théorique de l'année fiscale 2018, seront imposés pour certains revenus perçus en 2018, devront en 2019 acquitter l'impôt du au titre de 2018 + celui du au titre de 2019.
 
En effet, l'impôt sur les catégories de revenus ("revenus exceptionnels") 2018 qui demeureront imposables malgré "2018 année blanche" sera acquitté l'année suivante (comme avant la réforme), donc en 2019.

Quand on a pas de revenus exceptionnels est il possible et utile de défiscaliser en 2018? 

La question peut étonner, en effet, comment peut-on prétendre à une réduction d’impôt lorsque l’on n’a aucun impôt à acquitter en raison du crédit d’impôt modernisation du recouvrement,CIMR, (le crédit d'impôt qui fait que pour certains ménages 2018 sera année blanche)?

La réponse est simple: les réductions d'impôts (hors CIMR) acquises au titre de l'exercice fiscal 2018 (donc en 2018) seront versées aux ménages par le fisc en 2019.

La raison en est que la formule de calcul du taux des prélèvements à la source (faite à partir des chiffres 2017) ne prend pas en compte les réductions d'impôts; du coup le taux ainsi calculé est excessif pour les ménages qui bénéficiaient de réductions d'impôts en 2017. 

Il faut donc que les réductions d'impôts 2018 soient payées aux ménages, elles le seront en 2019 en 2 fois: un acompte qui devrait être de 60% en Janvier 2019; et le solde au cours de l'été 2019 (sans doute Juillet) en avance sur la liquidation finale de l'impôt au titre des revenus ("exceptionnels") 2018 imposables.  

Les réductions d'impôts en faveur de l'investissement locatif sont concernées !

Sont en particulier concernés par ce dispositif: le crédit d'impôt pour emploi salarié à domicile, celui pour les frais de garde d'enfant de moins de 6 ans, les réductions en faveur de l'investissement locatif, et celles pour dons à dons à des associations.

Pour réduire puissamment la note à payer en 2019 les ménages pourront réaliser en 2018 les opérations suivantes:
- Investissements immobiliers Pinel, et ses variantes: Pinel ancien rénové, Pinel optimisé au déficit foncier
- Investissement immobilier en loi Malraux
- Investissements dans les Groupement Forestiers

En résumé 2 points sont à garder à l'esprit:
- Les "revenus exceptionnels" de 2018 seront imposés selon la même règle que d'habitude: leur impôt restera du et sera payé l'année suivante donc en 2019. Comment éluder cet impôt

- Certaines réductions d'impôt au titre de l'année fiscale 2018, ne seront pas perdues même pour les ménages pour lesquels 2018 sera une année blanche; elles seront déduites de l'impôt à payer en 2019. C'est le cas des réductions en faveur de l'investissement locatif. 


Les informations de cet article sont importantes pour beaucoup de ménages. Pensez à transférer ce courriel ou l'article du blog à vos réseaux personnels ou sociaux, vous participerez ainsi la diffusion de cette information patrimoniale stratégique.

Chers amis, le monde nouveau est là, sachons en relever les défis et en saisir les opportunités!            

Pierre Maumont
contact@defiscalisation-directe.fr
06 35 32 42 07

 
Pour déposer vos commentaires, cliquer sur le titre souligné en haut de page à gauche