25. mai, 2018

DEFISCALISER EN 2018 "ANNE BLANCHE" ?

Pour Vous 2018 Sera t elle une Année Blanche ?

 
    Chers amis,
   
    La réforme fiscale dite du PAS (Prélèvement à la source) entrera donc en vigueur l'année prochaine.      
    Dans le calendrier de la réforme, 2018 sera année "blanche".

    Les optimistes les plus incurables s'étaient imaginés qu'il n'y aurait pas d'impôt à payer en 2018... Ah qu'il est agréable de rêver! et que les réveils sont alors pénibles!

     Hé bien, si! en 2018 il faudra payer l'impôt sur les revenus de l'année 2017.
     Ce qui change c'est que les revenus 2018, eux, ne seront pas imposés.
 
    Enfin presque, car certains demeureront imposés et leur impôt se réglera comme d'habitude l'année suivante, donc en 2019. Il s'ajoutera donc à l'impôt 2019 qui sera alors payé en 2019.

     
Il est prévu qu'il faudra déclarer, comme d'habitude nos revenus 2018 (au printemps 2019), que le fisc calculera l'IR qui leur correspond et le neutralisera par un CIMR (Crédit d'Impôt de Modernisation du Recouvrement). 

     Mais certains types de revenus ne seront pas concernés par le CIMR. Ce sont ceux là qui généreront un IR 2018 à payer en 2019.
     
    Quels sont ces revenus qui donneront lieu à imposition au titre de l'exercice fiscal 2018 ?
     
Ce sont ceux considérés par le fisc comme exceptionnels: essentiellement ceux qui pourraient être opportunément créés ou augmentés en 2018 pour bénéficier d'un effet d'aubaine par l'application du CIMR.

     On trouve donc surtout les types de revenus dont le contribuable peut décider lui même: plus values, ventes d'actions, primes exceptionnelles, dividendes, notamment... voir la liste établie par le fisc
     Voila les grandes lignes de la règle pour 2018; à chacun de l'utiliser au mieux de son intérêt fiscal.  

     Comment faire pour ne pas payer d'impôt 2018 quand on a des revenus qui ne bénéficient pas du CIMR ?

     La question n'est pas anodine car cet impôt 2018 non compensé par le CIMR et qui sera à régler en 2019, viendra donc s'ajouter à l'impôt 2019 lequel sera lui même payé en 2019.

     Dans ce cas, l'addition fiscale 2019 sera salée si on ne fait rien pour l'adoucir!
     
   
     Il demeure cependant des solutions, dont j'ai eu l'occasion de parler les mois passés. Deux voies existent.

     1) Faire certains investissements immobiliers ou forestiers. Les souscripteurs s'y engagent pour plusieurs années avec à la clef: un gain d'impôt de 18% à 45% du montant investi, et bien sûr un enrichissement net. L'immobilier en restauration et ses fiscalités offre de belles affaires.


     2) Financer certains projets économiques, et en tirer un avantage fiscal supérieur au montant placé dans l'opération, cela dès l'année fiscale de la souscription. OUI VOUS AVEZ BIEN LU ! 

Les informations de cet article sont importantes pour beaucoup de ménages. Pensez à transférer ce courriel ou l'article du blog à vos réseaux personnels ou sociaux, vous participerez ainsi la diffusion de cette information patrimoniale stratégique.

Chers amis, le monde nouveau est là, sachons en relever les défis et en saisir les opportunités!            

Pierre Maumont
contact@defiscalisation-directe.fr

 
 
Pour déposer vos commentaires, cliquer sur le titre souligné en haut de page à gauche