7. nov., 2017

ISF FAITES VOUS CES ERREURS ?

Les 2 stratégies les plus répandues sont les plus mauvaises !

Enregistrez ici votre email pour être informé des nouveaux éditos  

Bonjour !

 

La fiscalité est une dimension cardinale des investissements, les autres étant: la rentabilité, le risque, et la liquidité. 

Dans un environnement où l'impôt guette à chaque coin de rue, l'éviter ou le minimiser est une condition incontournable pour qu'à la fin un placement nous rapporte quelque chose plutôt que rien.

Cette vérité concerne totalement l'ISF. Avec un taux usuel de 0,70%, (qui va jusqu'à 1,50%), appliqué sur des résultats qui ont déjà été amputés d'impôt sur le revenu, prélèvements sociaux, prélèvement forfaitaire, voire Taxe Foncière, il achève d'araser les revenus des placements. 

Face à cet impôt les 2 "solutions" les plus utilisées sont curieusement les plus mauvaises!

1ere (anti)solution: payer l'ISF sans défiscaliser pour ne pas attirer l'attention du fisc

Dans cette "stratégie" tout est faux! 

- Dès votre première déclaration de patrimoine, le fisc vous a repéré. Pour rappel, même sans cela il en sait énormément sur votre patrimoine (remontées d'informations bancaires et, depuis Janvier 2017, assurances vie ).
 
 
Il s'attend donc que très logiquement vous preniez des mesures pour réduire votre ISF.

- Un critère essentiel de repérage dans la lutte contre le blanchiment et la fraude fiscale, est l'anomalie de comportement.
 Ce principe est à la base de la méthode que les autorités imposent aux acteurs de la finance (banques, ect...) pour détecter les possibles fraudeurs et délinquants financiers. 

 Typiquement payer scrupuleusement un ISF de 20 000, 50 000 euro ou plus sans rien faire pour le réduire N'EST PAS NORMAL et attire infailliblement l'attention de la cellule Tracfin et du Fisc.


 2eme anti solution: Défiscaliser avec les FIP et FCPI 

Je ne manque pas d'offre dans ce domaine. Mais je trouve à cette catégorie de produits de lourdes failles, qu'on ne retrouve pas dans d'autres solutions anti ISF.


La plus flagrante est leur niveau de frais: autour de 35% du montant investi, répartis sur la durée du placement, cela fait BEAUCOUP! Tous ne sont pas mauvais, beaucoup le sont!  
Mon analyse complète 

 

Quelles solutions pertinentes pour défiscaliser l'ISF ?

La communication marketing sur les FCPI et FIP occulte la variété des solutions et des produits qui permettent de défiscaliser son ISF, voire de ne plus y être assujetti durablement.

Le panorama des solutions possibles

Vous pourrez défiscaliser votre ISF avec celles qui vous correspondent le mieux. Il peut être sage de continuer à payer un reliquat, mais pas plus... par politesse !

Les informations de cet article sont importantes pour beaucoup de ménages. Pensez à transférer ce courriel ou l'article du blog à vos réseaux personnels ou sociaux, vous participerez ainsi la diffusion de cette information patrimoniale stratégique.

Chers amis, le monde nouveau est là, sachons nous y adapter!              

Pierre Maumont
contact@defiscalisation-directe.fr

 

Enregistrez ici votre email pour être informé des nouveaux éditos 

 

Pour déposer vos commentaires, cliquer sur le titre souligné en haut de page à gauche