6. juil., 2017

SUPPRESSION DE L' ISF C'EST POUR PLUS TARD!

L'ISF ne sera pas remplacé par l'IFI avant 2019

 

Bonjour,

Le discours de politique générale hier du premier ministre marque à la fois la fin de la campagne électorale et l'étroitesse de la lisière dans laquelle le chef de l'état et son gouvernement sont condamnés à manoeuvrer.

Les promesses électorales du candidat Macron sont déjà balayées d'un expéditif revers de main:

- l'exonération de taxe d'habitation pour 80% des assujettis: remise à la fin de la mandature

- la baisse de la fiscalité sur les revenus du patrimoine, et la suppression de l'ISF avec son remplacement par l'IFI: reportées à 2019!

 

Chacun peut deviner que d'ici 2019, les raisons et prétextes de report ou d'abandon de ces mesures ne manqueront pas.

 

Il y a 2 raisons (au moins) à ce recul et sans doute cet abandon:

 1°) Le délabrement de nos finances publiques, mis entre parenthèses le temps des promesses électorales, s'oppose à toute réduction d'impôt.

2°) Le conseil Européen des 22 et 23 Juin, fort loin du succès de l'exécutif tricolore chanté par les mille voix de la propagande (la plupart des médias écrits et audiovisuels, à commencer par les grandes chaines de télé), ne s'est pas bien passé pour la France.

Le Président Français n'a rien obtenu des objectifs qu'il annonçait: rien sur les travailleurs détachés, rien sur l'Europe de la défense, excepté quelques bonnes paroles...prononcées par lui même.

La chancelière Allemande n'a rien lâché, elle tient en effet "le bon bout".

La cause de cette impuissance devant la volonté Allemande? L'incapacité réitérée des gouvernements Français de respecter nos engagements Européens en matière budgétaire; et le discrédit tragique qui en accable nos dirigeants sur la scène Européenne face à une Allemagne triomphante.  

Le gouvernement Français est sommé, sans détour ni précaution de langage, par le puissant Wolfgang Schäuble, ministre des finances Allemand, de respecter ses engagements Européens dans la gestion de ses finances publiques. 

Dans ce contexte, chaque Euro compte dans le budget, et les 2 Milliards de recettes en moins qu'auraient provoqué le passage de l'ISF à l'Impôt sur la Fortune Immobilière, c'est "juste pas possible"!

 

C'est avec ce prisme qu'il faut analyser les faits et gestes du nouveau gouvernement.

Une chose est sûre, la campagne électorale est terminée, et avec elle l'illusion savamment crée des solutions magiques et faciles! 

Il faut donc se remobiliser sur les moyens d'alléger son ISF et globalement sa fiscalité. 

Un panorama des moyens de réduire son ISF, et d'en sortir durablement.

Vous qui me lisez, n'êtes pas tous concernés au même degré par cet article, mais ses informations sont importantes pour beaucoup de ménages! Pensez à transférer l'article du blog à vos réseaux personnels ou sociaux, vous participerez ainsi la diffusion de cette information patrimoniale stratégique.

Chers amis, le monde nouveau est là, sachons nous y adapter!              

Pierre Maumont

 

contact@defiscalisation-directe.fr

 Pour déposer vos commentaires, cliquer sur le titre souligné en haut de page à gauche