14. juin, 2016

COMMENT PARVENIR A NE PAS REDUIRE SON ISF

Pierre Maumont

13/6/2016

Payer l'ISF au maximum ce n'est pas si simple !

Chères lectrices, et Chers lecteurs,

La période pour prendre des mesures visant à contrer l'ISF s'achève dans 2 jours.

Pour les uns elle aura été consacrée à la recherche de solutions, ou astuces pour alléger le montant de l'ISF 2016 à payer, voire l'annuler.

Parmi ceux des autres qui n'auront pas pris d'initiative, certains auront bénéficié d'une organisation de leur patrimoine qui les met plus ou moins hors du champ de l'ISF, sans avoir réellement recherché cet effet.

Le profil actuel de leur patrimoine résulte des stratégies qu'ils ont mises en place pour d'autres objectifs: la transmission, la résilience du patrimoine, la diversification, notamment. Il se trouve que les solutions: placements, dispositifs juridiques, qui vont avec ces objectifs, ont souvent des effets heureux sur l'ISF. Le hasard fait parfois bien les choses!

Et puis il y a ceux qui auront réussi à payer l'ISF maximum. Pour atteindre un tel résultat alors qu'il y a 14 solutions de toutes natures qui réduisent l'ISF, ou exonèrent parfois à 100% de cet impôt, il faut beaucoup de bonne volonté contre ses propres intérêts.

Mon propos force un peu le trait 😉mais aujourd'hui, en l'état du code général des impôts, et de ses nombreuses échappatoires à l'ISF, il faut une bonne raison, qui ne peut être que le manque d'informations, pour payer l'ISF "plein pot".

Mais il n'est jamais trop tard pour bien faire. En prévision de l'année prochaine ils peuvent commencer à réfléchir comment sortir un bien de l'ISF (la fiscalité est un éternel recommencement), ou à quels placements pour réduire leur Impôt de Solidarité sur la Fortune.

Peuvent ils espérer la fin de l'ISF en 2017? Cet espoir apparait assez chimérique: voir mon article du 23 Mai.

PM

Au pays des niches fiscales, payer l'impôt est un choix.

Pour déposer vos commentaires, cliquer sur le titre souligné en haut de page à gauche