23. avr., 2016

LES MENAGES A L'ISF PRIS DANS UN ETAU

 

 Depuis le 1er Janvier 2016 les assureurs ont l'obligation de communiquer à l'administration fiscale l'identité des détenteurs de contrats d'assurance vie, et les éléments des contrats supérieurs à 7500 €. Sont également concernés les contrats de capitalisation et contrat d'assurance décès. C'est la mise en oeuvre du fichier fiscal FICOVIE.   

  Ficovie parachève les moyens dont le fisc dispose pour connaitre nos patrimoines, sans même avoir besoin d'investiguer. Il dispososait déjà du fichier FICOBA qui le renseigne sur nos comptes bancaires, et pour nos biens immobiliers, des informations de la "conservation des hypothèques" (depuis 2013 Service de la publicité foncière) qui fait partie du ministère des finances.  

  Pour les assujettis à l'ISF cela signifie que les stratégies répandues de minoration du patrimoine sont désormais caduques et mettent leurs auteurs à la merci de l'administration fiscale en capacité de connaitre le patrimoine du plus grand nombre d'entre nous. 

 C'est sur ce fond de répression fiscale montante que les rendements des placements financiers s'effondrent et que diminuent ceux de l'immobilier.  

 Les ménages aisés ou fortunés se trouvent pris en ciseau entre un ISF qu'il est risqué d'éluder par des moyens trop évidents, et une rémunération nette de leur patrimoine insuffisante pour supporter l'ISF du barême fiscal sans en être amoindri. 

  COMMENT POUVEZ VOUS EN SORTIR, VOUS PERSONNELLEMENT ?      

  Pour comprendre, décider et agir dans un domaine technique et décisif comme la fiscalité, il faut d'abord être informé. Justement les ménages ne sont pas informés des questions fiscales, "on" ne vous dit rien. Seuls des acteurs dont le seul but est de vous vendre un investissement vous délivrent des informations partielles et orientées.     

    Il en résulte que les ménages à l'ISF ignorent pratiquement tout des solutions qui pourraient alléger durablement et intelligement leur ISF, et le subissent comme une fatalité génératrice de sentiments négatifs: aigreur, découragement...        

 Temoin de cette lacune aux lourdes conséquences chez mes clients, et j'ai commencé à creuser les solutions possibles pour diminuer leur ISF, voire les sortir du champ de cet impôt.

 Je voulais des solutions durables et cohérentes avec les objectifs patrimoniaux fondamentaux.

 C'est pour favoriser la culture de la maitrise de l'ISF et son anticipation que j'ai créé ce blog.

 j'y publierai des articles régulièrement, et chacun des lecteurs pourra y apporter ses contributions, sur la base de ses expériences et réflexions sur ce sujet.

UN ESPACE D'INFORMATIONS SUR LE MIEUX VIVRE ET LA GESTION DE PATRIMOINE

 Ce blog n'est pas que le blog de l'ISF, il veut être le blog des ménages à l'ISF, en étant aussi un univers d'nformations sur les thèmes patrimoniaux et de l'art de vivre, qui préoccupent tout un chacun et particulièrement ceux qui sont dans l'univers de l'ISF.

 Vous y trouverez des articles sur l'optimisation des revenus, ou celle de la retraite des régimes obligatoires, et sur des thèmes comme: la santé, l'efficacité personnelle, ou le vin...

 Au plaisir de nos futurs échanges!

 Pierre Maumont

 Au pays des niches fiscales, payer l'impôt est un choix.
Pour déposer vos commentaires, cliquer sur le titre souligné en haut de page à gauche